• ciednimes

Actualité dans le monde: inquiétudes et aussi espoirs


Les situations dans diverses régions du monde paraissent quelquefois désespérées, comme au Yemen, mais certaines évoluent dans un sens ou dans l'autre. Quelques exemples.

Côté inquiétudes:

- la mainmise de plus en plus forte de la Russie sur la mer d'Azov, surtout depuis l'inauguration par Vladimir Poutine du pont de 19 km qui relie directement la Russie à la Crimée, au-dessus du détroit de Ketch: en dehors du cas de la Crimée, une grande partie du littoral de la mer d'Azov est ukrainienne, avec le port important de Marioupol. L'Ukraine est donc inquiète pour la libre circulation de ses bateaux.

- la loi israélienne réaffirmant qu'Israël est "l'Etat-nation du peuple juif" fait des citoyens israéliens non juifs des sous-citoyens. Cela ne peut qu'exacerber les tensions à l'intérieur et autour d'Israël.

- plus loin de nous, en Inde, dans l'état d'Assam (proche du Bangladesh) dirigé par le parti nationaliste hindou, un texte particulier à cet état permet d'exclure du Registre national des citoyens les personnes qui ne pourraient pas prouver leur présence sur le sol indien avant 1971... date à laquelle sont arrivés en masse des réfugiés (en majorité musulmans) fuyant la guerre d'indépendance du Bangladesh. La liste publiée le 30 juillet exclut ainsi 4 millions de personnes, qui risquent de devenir apatrides, comme les Rohingyas pour la Birmanie.

Côté espoirs, en plus de la baisse de tension en Corée:

- les cinq pays riverains de la mer Caspienne (Russie, Iran, Kazakhstan, Azerbaïdjan et Turkménistan) ont signé le 12 août un accord de délimitation des eaux territoriales et de répartition des ressources de cette mer, la plus grande mer fermée du monde. Les ressources sont essentiellement le pétrole et le gaz naturel, mais aussi le caviar (mot d'origine iranienne, le mot russe est ikra): l'accord inclut des quotas de pêche de l'esturgeon.

- et surtout la fin de l'état de guerre (depuis 20 ans!) entre l'Erythrée et l'Ethiopie. Le 8 juillet les présidents des deux pays se sont rencontrés à Asmara, capitale de l'Erythrée, pour tourner la page de cette confrontation. Espoir pour l'Europe: qu'une fin rapide de la conscription obligatoire en Erythrée diminue le nombre d'Erythréens cherchant à gagner l'Europe dans des conditions souvent périlleuses.

Souhaitons que les fortes tensions actuelles entre les présidents des Etats-Unis et de la Turquie en restent au domaine des droits de douane (avec leurs conséquences pour la monnaie turque) et aux rodomontades verbales. Le rapprochement entre la Turquie et la Russie, marqué par exemple par le projet de l'armée turque d'acheter des missiles sol-air russes, n'est cependant pas pour rien dans ces tensions: la Turquie a jusqu'à maintenant été un membre important et fidèle de l'OTAN, serait-elle tentée par des infidélités?


Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
alès agglo.jpg
Nîmes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png