• ciednimes

Grand débat national


Débat organisé à Nîmes mardi 5 mars 2019

par le Mouvement Européen France - Gard,

46-48 rue de la République à Nîmes

Deux thèmes, dans lesquels la dimension européenne est importante:

1 - Transition écologique

2 - Démocratie et citoyenneté

Ce débat a réuni 45 personnes, de 18h à 20h. Ci-dessous une synthèse des échanges.

*******

1er thème - Transition écologique

Carburants :

- Généralisation des voitures électriques: Pas si écologique que ça (difficultés de recyclage des batteries, utilisation de terres rares extraites dans des conditions polluantes, par quoi remplacer les 34 Mds €/an apportés aux finances publiques par la taxe sur les carburants?) et gros problèmes d'emploi pour l'industrie automobile: on ne reconvertit pas une industrie importante d'un claquement de doigts. Une directive sur les véhicules électriques aurait été adoptée récemment pour encourager l'adoption des véhicules électriques (Nota a posteriori: il semble qu'il s'agisse d'une directive votée au Parlement européen le 17 avril 2018 sur l'obligation de pré-câblage dans les parkings des constructions nouvelles, pour faciliter l'installation ultérieure de bornes de recharge).

- Non taxation du kérosène des avions. Proposition de le taxer en Europe. Un participant: attention aux conséquences d'une taxation qui ne soit pas mondiale, actuellement il arrive souvent que des avions prennent au départ plus de kérosène que leur besoin pour un trajet si le prix au point d'arrivée est nettement supérieur à celui au point de départ, ils font ainsi du "transport aérien de carburant", avec une surconsommation inutile et polluante (sur un long vol: 200 kg de surconsommation par tonne transportée).

- Pollution par les navires y compris quand ils sont au port. Imposer aux navires de passer progressivement à des carburants plus propres que le fioul lourd (par exemple le gaz) et de se brancher au port sur des bornes d'alimentation en électricité ou en gaz pour les besoins internes du navire (au lieu que les moteurs tournent au fioul lourd pour cela), cela suppose que les ports soient équipés (exemples: Barcelone pour le gaz, Toulon pour l'électricité), il faut les aider à s'équiper.

Mobilités

Développer les transports collectifs (les prix doivent être incitatifs, y compris la gratuité éventuelle), de véritables pistes cyclables, l'intermodalité, le ferroutage (avec une attention particulière à l'acceptation sociale par la profession du transport routier), le transport fluvial des marchandises lourdes et pas urgentes.

Déchets

Education et incitation (y compris financière) à la réduction des déchets.

Développer la valorisation énergétique finale des déchets (l'incinération avec production d'électricité et/ou de chaleur est-elle considérée comme renouvelable? apparemment au moins partiellement, de 50 à 60 %), malgré la réticence des Français à parler des déchets et à accepter des solutions (exemple des difficultés pour trouver où incinérer les farines animales au moment de la maladie de la vache folle), solutions qui doivent être aussi locales que possible (pour éviter des transports de déchets à longue distance, source de pollution).

Le responsable du syndicat Sud Gard de traitement des ordures ménagères, participant au débat, a proposé d'organiser une visite du centre de tri, comme il le fait pour des scolaires: cela permet de prendre conscience des volumes de déchets que nous produisons et de leur diversité: ne pas négliger la responsabilité individuelle, par exemple cesser d'acheter de l'eau en bouteilles alors que l'eau du robinet est parfaitement saine.

Production d’électricité

- Centrales nucléaires. Est-on allé au bout de la recherche pour rendre les déchets nucléaires ultimes inoffensifs? Le nucléaire reste pour certains un "danger majeur final" (sans réparation possible après une catastrophe).

- Problème du stockage de l’électricité. Aujourd’hui seule l’hydraulique permet de stocker de gros volumes: il faut développer la recherche dans le domaine du stockage d'électricité.

- Energie solaire photovoltaïque: Inciter (ou obliger) les promoteurs et constructeurs à mettre des panneaux photovoltaïques (ou pour l'eau chaude) sur les toits. La question de l'intermittence n'est pas résolue: pas de moyens de stocker de gros volumes d'électricité sauf par l'hydraulique; les panneaux sont importés (pour la plupart de Chine), leur fabrication est polluante et demande des terres rares, il y a des doutes sur les possibilités de recyclage des panneaux.

Agriculture

Développer le bio et la méthanisation des résidus, mais pour cette dernière il faut prendre des mesures pour surmonter les oppositions des voisins non-agriculteurs, qui craignent des nuisances. On ne peut pas ne aps évoquer la question du glyphosate.

Economies d’énergie

Aides importantes (voire totales pour les plus bas revenus) aux travaux d’isolation des logements. Recherche, normes adaptées et réalistes et éducation dès l'école sur les méthodes de réduction de la consommation d’énergie.

Chauffage

Le chauffage au bois (énergie renouvelable si le bois vient de forêts exploitées par des méthodes durables) est-il vraiment nocif pour la santé? Y a-t-il des études épidémiologiques?

Conduite politique de la transition écologique

Ne pas compter dans le déficit public, pour le respect de la limite européenne des 3 % du PIB, les investissements et la recherche pour l’environnement.

Se grouper à plusieurs pays européens pour les achats de matières premières énergétiques, pour peser sur les fournisseurs (par exemple Gazprom pour le gaz).

Faire un « Airbus » européen de l’énergie.

Faire un plan de transition écologique dont les gouvernements successifs garantissent la continuité de mise en oeuvre.

Problème des subventions du "low cost" aérien: les collectivités territoriales versent des subventions à ces compagnies pour qu'elles utilisent les aéroports secondaires, cela est une entrave à la concurrence libre et non faussée à la fois entre moyens de transport (l'aérien est beaucoup plus polluant que le rail) et entre compagnies aériennes.

Politique industrielle de l’Europe

Il faut revoir les règles européennes de la concurrence: le refus de la fusion Alstom/Siemens dans le ferroviaire a-t-il bien pris en compte l'évolution prévisible de la concurrence sur un plan mondial?

Préférence européenne: il faut la privilégier comme le font sans états d'âme les USA et la Chine.

Ces deux conditions semblent nécessaires pour que se constituent des "champions industriels européens".

2ème thème Citoyenneté / démocratie

Modalités de vote.

Vote obligatoire ou pas (c'est le cas dans plusieurs Etats européens: Belgique, Luxembourg, Grèce, Danemark, Chypre, Land autrichien du Vorarlberg)? Une majorité de participants est favorable au vote obligatoire.

Scrutin proportionnel (comme pour l'élection des députés européens), qui garantit une représentation de toutes les opinions présentées aux suffrages? Avis plus partagés, le risque d'absence de majorités nettes est mis en avant par certains.

Vote à un ou deux tours? Le vote majoritaire à deux tours biaise la représentation des opinions, par les alliances impératives entre les deux tours... et si les citoyens estiment que les élus ne les représentent pas ils manifestent dans la rue!

Le système allemand de double vote pour les législatives (un vote nominal pour élire le député local, un vote proportionnel de liste nationale pour élire une partie des députés) est jugé intéressant par de nombreux participants.

"Reconnaissance" du vote blanc? Accord général pour le distinguer des abstentions, mais comment le prendre en compte et l’utiliser: échanges sur le niveau de votes blancs au-dessus duquel il faut revoter, opinion générale que ce niveau doit être élevé (50 %? 33 %?...).

Citoyenneté française / européenne

Avoir un passeport similaire à celui des autres Etats membres de l'UE et l'euro comme monnaie ne suffit pas pour que tout le monde se sente citoyen européen.

Proposition d'un service civique obligatoire, avec un très gros intérêt pour qu'il se fasse systématiquement en mobilité dans d'autres Etats de l’Union européenne.

Apprendre une langue étrangère en maternelle et une deuxième à l'école primaire. Favoriser les films en VO pour familiariser avec des langues étrangères.

L’Education nationale ne donne pas le sentiment d’appartenance à l’Europe et n’incite pas à la mobilité: seuls partent ceux qui ont connaissance des possibilités par d'autres canaux et qui ont la volonté personnelle de partir.

Les futurs élus doivent avoir un casier judiciaire vierge: exemplarité pour les citoyens.

Etre citoyen c’est s’investir dans des associations, avoir des comportements responsables: investissement pas toujours reconnu par les élus.

Il faut mettre fin à la surtransposition en France des normes européennes: cela crée des inégalités entre Européens (distorsion de concurrence) et un sentiment négatif vis-à-vis de l’Union européenne et de ses institutions.

Deux citations de paroles de participants:

"L’Europe doit proposer aux peuples du rêve réalisable, avec 2 ou 3 grands objectifs et un suivi dans le temps de la progression vers leur réalisation."

(Un lycéen): "Il faut d'abord se sentir fier d’être français pour être fier d’être européen. L'Europe doit passer d’une union économique forte à une union sociale et politique forte".


Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
alès agglo.jpg
Nîmes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png