• ciednimes

Brexit... by Jove! Qu'on en finissse... sauf rebondissements?


Les choses s'accélèrent: est-on entré dans la dernière ligne droite vers la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne?

Boris Johnson a manqué son objectif de sortie "coûte que coûte" au 31 octobre, mais il n'est pas pour autant "mort dans un fossé" (il avait dit préférer cela à rester dans l'UE au-delà du 31 octobre) et surtout il a tout de même marqué deux points décisifs: - le 22 octobre la Chambre des communes a accepté (à une courte mais nette majorité) le principe de l'accord de sortie signé avec l'Union européenne, mais a refusé d'examiner en accéléré la loi de transposition de cet accord dans le système législatif britannique, se laissant ainsi la possibilité de modifier les détails de ce texte complexe de 110 pages. - le 29 octobre, à une très forte majorité cette fois, les députés ont approuvé la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre 2019, qu'ils avaient auparavant refusée plusieurs fois.

Pour obtenir ces résultats BoJo avait dû avaler pas mal de couleuvres, en particulier demander à l'Union européenne un report de la sortie au 31 janvier 2020. Pour cette demande il s'était là encore montré très créatif et surprenant: il avait en même temps envoyé la demande de report "pour se conformer à une loi britannique votée récemment contre sa volonté"... et signé une lettre disant qu'il ne souhaitait pas ce report! Sans s'arrêter à cette contradiction (a priori à but de politique intérieure), le 28 octobre le Conseil européen avait approuvé ce report au 31 janvier 2020, avec possibilité de sortie avant cette date si les députés britanniques ratifiaient l'accord de sortie avant le 31 janvier.

En attendant les députés sont passés en mode "campagne électorale", c'est l'entr'acte... Le Premier ministre gagnera-t-il son pari de retrouver une majorité pour son parti conservateur à la Chambre des communes? En juin 2017 Theresa May avait elle aussi déclenché des élections anticipées... et perdu sa majorité ! Les paris sont ouverts, les bookmakers les enregistrent, certains de gagner, eux...

Donald Trump, jamais avare d'avis péremptoires que personne ne lui a demandés, déclare que l'accord du Royaume-Uni avec l'UE est "un mauvais accord, qui empêcherait un accord commercial Royaume-Uni - USA". Impressive, isn't ??


Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
alès agglo.jpg
Nîmes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png