I have a dream....*


J'ai fait un rêve..... J'ai rêvé que les États européens se mettaient d'accord pour appliquer les mêmes mesures sanitaires, j'ai rêvé qu'ils mettaient en commun un stock de masques et de tests, j'ai rêvé qu'ils se portaient au secours de l'Italie, j'ai rêvé qu'ils se coordonnaient pour appliquer des mesures à leurs frontières, j'ai rêvé qu'ils votaient un budget très ambitieux pour l'Union européenne, ...

Mais l'égoïsme, le manque de solidarité, l'absence de coordination sont revenus à l'ordre du jour !

Un certain nombre de questions sont posées sur ce que l'Union européenne fait ou ne fait pas. Vous verrez un article sur son action dans les pages qui suivent. Dans ces temps où les « yakafokon » fusent, il faut se rappeler à qui sont réellement attribuées les compétences pour chaque sujet.

L'Union européenne n'a pas la compétence en matière de santé, celle-ci est uniquement sous la responsabilité des États. De même, l'espace Schengen n'implique pas une gestion des frontières par l'Union mais uniquement un appui de Frontex (l'agence européenne de contrôle des frontières) pour les seules frontières extérieures. En matière de budget européen, l'Union dépend du bon (ou mauvais!) vouloir des États membres.

Par contre, la précédente crise a montré ce qu'une institution européenne dotée de compétences est capable : la Banque centrale européenne a bien géré la crise financière en utilisant tous les moyens à sa disposition et quelquefois bien au delà, au grand dam des États les plus frileux. La BCE agit d'ailleurs actuellement pour ne pas ajouter une crise économique à la crise sanitaire.

L'Union européenne et ses États membres ont affronté déjà plusieurs crises : celle de la sidérurgie (années 60 et 70), celle du pétrole (1974 et 1979), la crise dite de la vache folle (à partir de 1986), la crise financière (début en 2007), la guerre en Géorgie (2008), la crise des finances de la Grèce (début en 2009), l'invasion de l'Ukraine (à partir de 2014), l'afflux de migrants aux frontières extérieures (début en 2015), le divorce britannique (Brexit, depuis 2016). A chaque fois, les réponses ont été lentes, parfois désordonnées, souvent insuffisantes mais, au bout du compte, des outils, des agences et des procédures ont été mises en place souvent dans la douleur. Tout ce qui ne tue pas rend plus fort dit le proverbe. Espérons que ce sera encore le cas et, qu'une fois de plus, le bon sens l'emportera : nous sommes toujours plus forts ensemble qu'isolés.

Nous vous souhaitons à tous une excellente santé! Ce n'est pas, comme souvent, une formule convenue mais un souhait très sincère et très opportun. Prenez soin de vous !

* J'ai fait un rêve : Martin Luther King, militant américain pour les droits civiques des Noirs, Washington, 28 août 1963

Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
alès agglo.jpg
Nîmes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png