Numéro Mars 2016


Éditorial

Schuman réveille-toi ! Ils sont devenus fous ! *

Les dirigeants des Etats européens, aveuglés par les phares du populisme, saccagent allègrement le chantier de la construction européenne.

L’un pense qu’on va lui reprocher un excès de générosité vis-à-vis des migrants et installe des barbelés à ses frontières, un autre craint les accusations de laxisme vis-à-vis du terrorisme et piétine l’Etat de droit, un troisième exerce un chantage sur ses partenaires européens pour ne pas perdre un référendum, un quatrième reprend en main les médias, d’autres prennent des postures martiales pour flatter leurs électeurs, chacun y va de sa déclaration incendiaire pour accuser l’autre de tous les maux.

Pendant ce temps, les Conseils européens se succèdent pour accoucher aux forceps de compromis boiteux que chacun s’efforce de ne pas appliquer une fois rentré chez lui.

Et certains affirment leur refus de toute forme de fédéralisme mais, en même temps, critiquent le déficit démocratique de l’Union. Ils se délectent des négociations opaques dans les couloirs du Conseil européen mais fuient les débats publics au Parlement européen.

On voue aux gémonies l’Union européenne et on exacerbe le chauvinisme ; on cache le drapeau européen mais on tend sans vergogne sa sébile vers Bruxelles.

Comment l’électeur pourrait-il se convaincre de l’intérêt du projet européen quand il le voit piétiné allégrement par ses dirigeants ? Il serait temps qu’ils se ressaisissent !

*Sur les murs de Prague, lors de l’invasion soviétique de l’été 1968, les manifestants peignaient « Lénine réveille-toi ! Ils sont devenus fous ! »

Télécharger la version pdf ici.

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe