"J'ai découvert mon indépendance grâce au SVE": Valentina, 6 mois en SVE à Ganges

Quand je suis partie de l'Italie je n’avais aucune idée de ce qui m'attendait.

Comme j'étais en licence de langues mon seul but c'était d'améliorer la langue avant de faire mon master. C'était surtout un choix professionnel, je me disais que ma licence c'était nul si je ne pratiquais pas la langue.


Après six mois en France je peux dire que ça a été l'expérience la plus formative de ma vie. J'ai appris plein de choses, mais pas seulement sur la langue et la culture française, plutôt sur moi-même, sur mon futur.


Mon projet c'était à Ganges, un petit village près de Nîmes.

J'ai travaillé dans le collège comme

assistante de langue anglaise et espagnole et dans le centre de loisirs en qualité d'animatrice. En plus j'ai fait des activités sportives et périscolaires toujours avec les enfants et les jeunes.

Avant j'avais jamais travaillé et cette expérience m'a enseigné comment me débrouiller dans un travail et comment être autonome.

Depuis le début j'étais super enthousiaste de me rapprocher à une nouvelle culture et je peux affirmer que quand on a la possibilité de vivre une expérience comme le SVE il faut profiter, s'ouvrir au changement, faire c'est qu'on n'a pas été capable de faire avant. C'est exactement ce que j'ai fait.


J'ai beaucoup voyagé dans ces six mois en France et en Espagne, souvent toute seule en programmant le voyage juste des jours avant le départ. Je me suis rendue compte que j'avais tellement envie de connaitre, de découvrir et que c'est comme ça que je veux vivre, en autonomie et indépendance.

J'ai connu du monde, pas seulement des français, mais aussi d’autres pays. J'ai compris qu'il n'y a pas de barrières culturelles, parce-que les jeunes ont tous les mêmes besoins, les mêmes rêves et les mêmes peurs.


Dans cette période j'ai grandi, j'ai découvert moi-même et j'ai beaucoup plus de confiance en mes capacités. Maintenant je sais que si un jour je devais me déplacer pour un travail, je le ferais sans avoir peur de ce qui m'attend et surtout de ce que je laisse.

Parfois on s'attache à l'habitude sans savoir que c'est la même habitude qui nous empêche d'être heureux.

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
no-posts-feed.on-the-way
no-posts-feed.stay-tuned
50 ans de la MDE :
que s'est-il passé en 1966 ?
ARCHIVES

Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
logo-ville-de-nimes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png