L’Europe près de chez nous…même si c’est un peu loin !


Point n’est besoin de comprendre le lituanien, langue difficile au demeurant (quoique indo-européenne), pour comprendre de quoi il s’agit : ici aussi l’Union européenne, c'est-à-dire nous tous, a mis la main à la poche pour faciliter les communications entre les trois États riverains de la Baltique qui l’ont rejointe en 2004.

Le résultat, c’est trois pays, certes unis par une longue et douloureuse histoire commune (tous trois ont vécu pas moins de sept occupations différentes tout au long du XXe siècle) mais avec des différences culturelles bien marquées, qui sont aujourd'hui reliés par un confortable trait d’union routier qui met Tallinn à une journée de voiture de Vilnius (une grosse journée, quand même), sans la moindre formalité frontalière.

À propos de frontière, pour retrouver l’image un peu oubliée de ce que ce mot signifie, il faut s’approcher de la frontière russo-estonienne. Et là on a plaisir, j’ai eu plaisir en tout cas, à prendre en photo ces impressionnantes et rébarbatives installations qui ont nom « douane », « contrôle », « barrage », dont nous avons en gros perdu le souvenir -définivement, espérons-le- de ce côté-ci du continent. Quelque chose qui ressemble à ça :

Comme aurait dit le regretté Pierre Desproges : étonnant, non ?

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe