Les co-financements européens couvrent un spectre d’actions très large…

…et qui intéresse tous les aspects de notre vie quotidienne. Exemple à Vauvert

La rénovation d’un ensemble de logements sociaux (la résidence Joliot-Curie pour être précis) fait l’objet, sur un total de 2 millions d'euros, d’un apport de 550 000 euros, soit 25%, pour le FEDER (Fonds européen pour le développement de l’Économie régionale).

Il ne s’agit pas seulement ici d’esthétique générale ni de sécurité, quoique ces aspects comptent évidemment pour beaucoup dans les projets de ce type. Le financement porte pour l’essentiel sur l’isolation thermique des façades et des toitures, sur le remplacement des menuiseries extérieures et sur la modernisation des cuisines : au-delà du confort des habitants et de la qualité de vie dans les logements, c’est donc aussi la transition énergétique qui est engagée, un domaine dans lequel la valeur ajoutée européenne, en termes d’objectifs partagés mais aussi, comme on le voit ici, de soutien financier, est très importante.

Photo publiée avec l’aimable autorisation du service communication de la Mairie de Vauvert

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe