Ursula von der Leyen confirmée par le Parlement à la tête de la Commission : bonne ou mauvaise nouve


Commençons par un peu de mauvaise humeur. Il est des gens, dont le métier est pourtant de nous informer, pour qui la nouvelle n’est ni bonne ni mauvaise : ce n’est pas une nouvelle, tout simplement. Ce 17 juillet, en 30 mn de JT de 13h, ni Antenne 2, ni TF1 ne font la moindre allusion à ce qui s’est passé la veille à Strasbourg, alors que notre avenir et celui de nos enfants, excusez du peu, en dépendent en partie. La pêche à la ligne, le bruit dans les campagnes, la mort de Johnny Clegg - qu’on salue - et même un sujet sur les bouées ! On se pince ! Pas un mot sur la confirmation d’Ursula von der Leyen au poste de présidente de la Commission européenne.

Heureusement la presse écrite sauve l’honneur, et nous livre nombre d’informations qui nous permettent de nous faire une opinion et, soyons clairs, d’être plutôt rassurés. Ursula von der Leyen était en effet loin d’être tirée d'affaire, certains députés européens reprochant à sa désignation de mettre au rancart le principe du Spitzenkandidat (en fait inapplicable dans le cas présent), d’autres soulignant son absence d’expérience européenne (voir par exemple l’édifiante interview par TV5 Monde de Maria Arena, députée socialiste belge, sur https://www.youtube.com/watch?v=KXWq1Z_t4ZM). Bref, son grand oral se présentait sous un ciel plutôt sombre.

Une fois de plus, le principe selon lequel l’urgence oblige à être à la hauteur s’est vérifié : pour arracher son élection, Ursula von der Leyen a dû donner des gages forts sur plusieurs des grands sujets qui ont fait vaciller le projet européen au cours des dernières années, comme le social, l’emploi, l’écologie, les valeurs européennes, les migrants, la fiscalité des entreprises, pour ne citer que ceux-là.

On trouve sur le site de Sauvons l’Europe (encore une fois, n’hésitez pas à vous y inscrire, c’est passionnant) la liste exhaustive des 29 engagements de von der Leyen. Plutôt que de la commenter, la voici telle qu’elle nous est présentée dans son intégralité (source : https://www.sauvonsleurope.eu/von-der-leyen-a-canossa/). Pour que chacun puisse se faire son opinion, ils sont livrés ici sans commentaire.

  1. Création d’un fonds pour une transition énergétique juste au profit des personnes et régions affectées

  2. Faire évoluer la cible de réduction des émissions de CO2 en 2030 de 50% à 55%

  3. Création d’une banque du climat

  4. Mise en place d’une taxe carbone aux frontières de l'UE

  5. Utilisation de toute la flexibilité du pacte de stabilité pour une attitude plus favorable à la croissance (en clair, stop à l’austérité).

  6. Création d’un fonds commun d’assurance chômage européen

  7. Un salaire minimum dans chaque pays de l'UE

  8. Une garantie européenne contre la pauvreté des enfants

  9. Une garantie européenne contre le chômage des jeunes

  10. Des normes de transparences salariales pour lutter contre les inégalités femme-homme

  11. Des conseils d’administration d’entreprises pleinement mixtes

  12. Une lutte déterminée contre les violences domestiques

  13. Deux fonds de garantie bancaires européens pouvant intervenir en dernier ressort

  14. Une taxe européenne des grandes entreprises

  15. Une base de taxation (= assiette en termes fiscaux français) commune à toutes les entreprises européennes pour que seuls les taux d’imposition changent

  16. Introduction des droits sociaux et de l’environnement dans la coordination des politiques européennes

  17. Une approche européenne sur l’intelligence artificielle

  18. Une aide aux pays qui sont en première ligne dans l’arrivée des migrants

  19. Renforcement des garde-côtes européens

  20. Mise en place d’un responsable européen de l’application des traités commerciaux, en particulier sur les objectifs environnementaux

  21. Association du Parlement européen à tous les stades des négociations commerciales

[if !supportLists]22. [endif]Respect absolu de l’État de droit dans les pays membres, avec une étude annuelle de la situation, association du Parlement et sanctions financières le cas échéant (intégration du critère dans les fonds européens)

  1. Une conférence citoyenne sur le futur de l’Europe qui puisse déboucher sur des changements législatifs, ou de traités

  2. Un droit d’initiative législative pour le Parlement européen

  3. Consolidation du principe du Spitzenkandidat par la création de listes transnationales pour les élections européennes

  4. Codécision du Conseil de l'Union européenne et du Parlement sur tous les sujets

  5. Fin de l’unanimité au Conseil de l'UE sur les questions d’environnement, d’énergie, de social et de fiscalité

  6. Parité hommes-femmes à la Commission

  7. Deux vice-présidents de la Commission (Timmermans et Vestager) avec des responsabilités particulières.

Beaucoup ne manqueront pas de dire que les promesses rendent les enfants contents, et n’engagent que ceux qui y croient. Soit. Il est vrai qu’on se frotte les yeux à la lecture de ces objectifs, dont certains requièrent du reste pour être atteints l’unanimité du Conseil de l'Union européenne (bonjour les discussions), voire sans doute une révision des Traités (référendums : le retour?). Un ou deux ressemblent d’ailleurs à des vœux pieux plus qu’à autre chose. Mais la tonalité d’ensemble reste, disons le mot, énergique.

Que n’aurait-on pas dit, d’ailleurs, si von der Leyen, que plusieurs articles de presse saluent pour le caractère à la fois ambitieux, concret et dépourvu de langue de bois de son propos, s’était contentée d’ânonner d’imprécises banalités ?

En ce qui nous concerne en tout cas, au Mouvement européen France, nous constatons que plusieurs de ces propositions reprennent des idées que nous soutenons depuis de nombreuses années, et avec nous tous ceux qui, plus que jamais, croient en l’Europe.

Jean-Luc Bernet, président du MEF-30

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
50 ans de la MDE :
que s'est-il passé en 1966 ?
ARCHIVES

Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
logo-ville-de-nimes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png