Journée de rentrée 2019-2020 du Mouvement européen Gard (MEF-30), dimanche 6 octobre au Mas Madagasc


Comme chaque année, la journée de rentrée du MEF-30 a eu lieu au Mas Madagascar le 1er dimanche d’octobre. 22 personnes se sont retrouvées de 10h à 16h pour faire un point de la situation européenne, permettre aux adhérents de mieux se connaître, et faire émerger des propositions pour le programme de l’année commençante. La présence de plusieurs jeunes Européens accueillis dans le cadre de leur service volontaire ou d’un stage donnait, comme toujours, un intérêt particulier à cette rencontre. Les sections du MEF du Vaucluse et de l’Hérault, nos voisins et amis, étaient représentées.


En introduction, quelques vidéos courtes et amusantes: d’abord deux sur un sujet d’actualité (le Brexit, dont on ne se console pas vraiment même si « mieux vaut en rire »), ensuite une troisième sur un canular de l’équipe des Yes men, qui piège une réunion au Parlement européen (avec des députés, mais aussi des journalistes, des personnalités et bien sûr quelques comparses dans la salle) en présentant une pseudo-protection anti-terroriste.[1]


Les relations particulières et très étroites entre la Maison de l’Europe et le MEF-30 ont fait l’objet d’explications aussi complètes que possible, ce qui a donné l’occasion de repréciser le mode d’organisation du MEF et de revenir sur l’action des derniers mois.

Les projets déjà envisagés par le MEF pour 2019/2020, ont été rappelés, soit 6 actions sur les 12 mois à venir. La forme retenue est le plus souvent celle d’une conférence-débat ouverte au public, qui se tient à la Maison de l’Europe en fin d’après-midi et est suivie d’un moment convivial qui permet les échanges.

  • Vendredi 13 décembre à 18h : soirée consacrée à la question du glyphosate, envisagée sous l’angle scientifique et technique ("de quoi s’agit-il ?") mais surtout sous l’angle des processus décisionnels européens (à quoi s’engagent les États-membres et comment les décisions sont-elles prises ?) et du devenir de ce produit, ou d’autres similaires. Intervenant Charles-Antoine Roussy, médecin.

  • Mi-janvier, une soirée consacrée au bilan politique de la présidence assurée par la Finlande du Conseil de l’Union européenne (juillet – décembre 2019). L’Ambassade de Finlande en France a été sollicitée, date à confirmer prochainement.

  • Février 2020 (date à préciser), une soirée consacrée à la notion de « norme européenne », souvent utilisée abusivement y compris sur des situations qui relèvent sans doute d’une norme, mais pas nécessairement « européenne ». Sujet préparé par Jean-Jacques Smedts qui s’intéressera notamment au processus de « fabrication » des normes européennes et à leurs avantages pour les entreprises (réponses aux appels d'offres, etc).

  • Vendredi 13 avril 2020 : conférence sur « Les populismes en Europe », de Gilles Gressani du club de réflexion « Le Grand Continent », lié à l'Ecole Normale Supérieure de Paris.

  • Le 15 mai (date déjà fixée), rencontre avec Sylvie Guillaume, députée européenne, qui expliquera son travail après un an de son mandat actuel (Sylvie Guillaume est eurodéputée depuis 2009 et a été vice-présidente du Parlement européen de 2014 à 2019).

  • En octobre 2020, nous reprendrons une nouvelle fois le thème de l’énergie, tant sous l’angle de la « transition énergétique » que sous celui de l’état actuel de la réalisation, encore hésitante, d’une « Europe de l’énergie ». Le nucléaire, qui reste décrié par beaucoup mais qui offre des avantages sur le plan des gaz à effet de serre, fera l’objet d’une attention particulière.

Un sujet de réflexion et d’information a également été suggéré en réunion de travail du MEF, sans date précise pour l’instant : où en est la Grèce après toutes ces années de « repêchage » par l’UE et la BCE (entre autres) ? Cela afin de rappeler que si ce pays a échappé au pire, c’est largement grâce à la solidarité européenne, quoi qu’on en dise. Ce qui n’empêche pas d’avoir un regard critique sur ce qui a été mis en œuvre, par les uns ou les autres (aussi bien le gouvernement grec que ses partenaires européens ou le FMI).

Certaines de ces séances pourront être reprises par les sections du MEF de l’Hérault et du Vaucluse, avec lesquelles nous maintenons des liens étroits. Rappelons que la section du Vaucluse n’a pas, comme celle du Gard, la chance de pouvoir s’appuyer sur un partenariat solide avec une Maison de l’Europe (il n’y a plus de Maison de l’Europe dans le Vaucluse depuis longtemps et les tentatives pour la recréer n’ont, jusqu’ici, pas abouti).

Une date à retenir dès à présent : le colloque « 100 ans de politique européenne de l’Allemagne », dont le MEF-34 est le principal organisateur, qui se tiendra samedi 23 novembre sur le site Saint Charles de l’université Paul-Valéry (à Montpellier).

Des suggestions ont été faites, qu’il reste à concrétiser (en fonction de nos moyens) :

- Réfléchir à une action autour du Danube, « ce très long fleuve qui traverse l'Europe » et plus largement sur « les fleuves, qui à la fois séparent et réunissent ». Il a été rappelé que les premiers organismes européens ont été des Commissions internationales pour le Rhin et pour le Danube.

- Reprendre, dans l’esprit du MEF dont l’orientation fédéraliste est constante depuis sa création, la réflexion sur le concept de fédéralisme. L'année dernière le MEF-30 a tenu une séance sur cette question (Fédéralisme ? De quoi s’agit-il exactement ?) et le MEF-84 a organisé en partenariat avec l’UEF[2] un atelier sur la même question sur une journée entière.



[1] On peut retrouver ces vidéos en suivant les liens suivants

  • 5 épisodes improbables à la Chambre des Communes : https://www.youtube.com/watch?v=IQXxXqIy1EE

  • Le regard de De Gaulle sur l’adhésion britannique en 1965 : https://www.youtube.com/watch?v=faIWhXoam7Y

  • Le canular des Yes Men : https://local.attac.org/attac68/drupal/node/219


[2] Union des Européens Fédéralistes. Cette association fait partie des 22 « Associations nationales membres » du MEF national.

[if !supportFootnotes][3][endif] Pour plus de précisions sur le programme annoncé par Ursula von der Leyen devant le Parlement avant sa confirmation (de justesse) en juillet dernier, consulter le numéro de juillet-août de la Lettre Europe que vous trouverez sur le site de la Maison de l’Europe : deux articles lui sont consacrés.


[if !supportFootnotes].

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
no-posts-feed.on-the-way
no-posts-feed.stay-tuned
50 ans de la MDE :
que s'est-il passé en 1966 ?
ARCHIVES

Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
logo-ville-de-nimes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png