top of page

Journée de rentrée du Mouvement européen Gard

Lors de sa réunion de rentrée le MEF 30 a découvert la route historique et légendaire de Charlemagne à travers toute l’Europe


La traditionnelle Journée de rentrée du MEF-30, toujours placée le premier samedi d’octobre, a été cette fois l’occasion d’entendre une conférence passionnante - et passionnée - de Noël Orsat, initiateur et aujourd’hui directeur de la Via Charlemagne, un des 45 « Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe ».


Cette appellation suggère qu’il s’agit assez classiquement de « Routes », comme il en existe un peu partout (« Route des vins », « Route des fruits », etc.). Cela se justifie dans le cas de la Via Charlemagne, qui recouvre bel et bien non pas un mais 5 trajets différents parcourant une bonne partie de l’Europe, alors que d’autres « itinéraires culturels » sont plutôt un ensemble de sites qui se sont associés autour d’un même thème dans le cadre d’un cahier des charges commun (jardins historiques ou sites clunisiens), avec pour contrepartie une notoriété touristique - et donc économique - accrue.


Noël Orsat, un conférencier aussi passionnant que passionné


Mais présenter la Via Charlemagne était aussi l’occasion, pour revenir plus en détail sur le personnage éponyme, qu’on désigne souvent, non sans quelques solides arguments, comme le père de l’Europe, même s’il s’agit d’une Europe bâtie assez largement à coups d’épée et de lance. Malgré tout, l’héritage de Charlemagne est multiple, somme toute assez peu connu, et nous intéresse en particulier sur un aspect auquel on ne pense guère en temps normal : son empire peut tout à fait être vu comme une forme, certes balbutiante, de fédéralisme puisque les entités qui le constituaient étaient unies, sous sa tutelle, mais également diverses et invitées à protéger cette diversité. L’organisation administrative voulue par ce « grand Charles » avant la lettre témoigne ainsi d’un projet politique qui ne manque pas de nous inspirer : même si l’Europe fédérale au sens plein n’est pas pour demain, c’est bien pour elle que nous essayons d’agir.

Réunion de rentrée au mas Madagascar


Noël Orsat, notre conférencier, est lui-même un membre éminent et de longue date du MEF, créateur de trois sections ; il a donc suivi avec intérêt les discussions de l’après-midi sur les projets du MEF-30 pour continuer, malgré ses faibles moyens, à assumer sa mission de promoteur de l’idée européenne. Le programme des activités de l’année 2022/2023 est en cours d’élaboration, et se réalisera comme toujours en étroite coopération avec la Maison de l’Europe.

Jean-Luc BERNET


Comments


à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
bottom of page