« L’Europe e(s)t mon territoire : cap sur le Gard » La politique de cohésion européenne dans le Gard

Soutenue par la DG Regio de la Commission européenne, la Maison de l’Europe de Nîmes, en collaboration avec le Département du Gard, a organisé un webinaire sur ce sujet vendredi 30 avril. Une petite cinquantaine de personnes se sont connectées.


Après une courte introduction et la présentation des participants, puis un quiz interactif (par Slido) sur la politique de cohésion de l’UE, Michael Stange, directeur de la Maison de l’Europe a donné la parole à Franck Arnaud, expert et personne ressource du webinaire, pour une présentation générale de la politique de cohésion de l’UE.


  • La politique européenne de cohésion

La politique régionale et de cohésion de l’UE vise à promouvoir un développement harmonieux sur l’ensemble du territoire de l'Union et à renforcer la cohésion économique, sociale et territoriale, en réduisant les écarts entre les niveaux de développement des régions. Elle soutient la croissance économique, la création d’emplois, la compétitivité des entreprises, le développement durable et la protection de l’environnement.

En 1957 (Traité de Rome créant la CEE) il n’y avait pas de politique régionale à proprement parler, mais le Fonds social européen (FSE) existait déjà et les six États membres de l'époque s’étaient engagés à « renforcer l’unité de leurs économies et en assurer le développement harmonieux en réduisant l’écart entre les différentes régions et le retard des moins favorisés ».


Aujourd’hui, la politique régionale et de cohésion de l’UE est en volume la principale politique de l’UE. Pour 2024-2020, elle a représenté pour la région Occitanie 2,9 milliards d’€. Des Fonds européens structurels et d’investissement sont dédiés à cette politique :

Le Fonds européen de développement régional (FEDER), créé en 1975, concerne les domaines de la recherche, du développement économique, des technologies de l’information et de la communication et soutient la transition vers une économie à faibles émissions de carbone.

Le Fonds social européen (FSE), concerne les domaines de l’emploi, de l’inclusion sociale, la lutte contre la pauvreté, la promotion de l’éducation, l’acquisition de compétences et l’apprentissage.

L’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) est particulière à la programmation 2014-2020. Elle concerne les apprentissages, les stages, les dispositifs d’accompagnement pour la recherche d’emploi et les formations qualifiantes. Son objectif est la lutte contre le chômage des jeunes.


  • Les perspectives 2021-2027 :

Le budget européen s’inscrit dans un cadre pluriannuel de sept ans. La sortie du Royaume-Uni de l’UE a conduit à d’importantes discussions qui ont abouti à l’adoption du cadre financier pluriannuel 2021-2027 en décembre 2020. Sept volets composent ce nouveau budget, montrant les priorités de l’UE pour les sept ans à venir :

- Marché unique, innovation et numérique

- Cohésion, résilience et valeurs

- Ressources naturelles et environnement (dont fait partie la Politique agricole commune)

- Migration et gestion des frontières

- Sécurité et défense

- Voisinage et monde

- Administration publique européenne

Ce budget est en outre complété par le Plan de Relance « Next Generation EU » de 750 milliards d’€, qui porte lui sur les trois prochaines années.


  • La politique européenne de cohésion dans le Département du Gard

Jean Christophe Clap, Directeur de l’Ingénierie financière et des fonds européens du Département du Gard et Zoé Valat qui travaille dans cette Direction ont fait remarquer qu’en plus du FEDER et du FSE, le FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) et le FEAMP (Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche) jouent un rôle important pour le Gard. Ils ont présenté un bilan rapide de la politique européenne de cohésion pour les domaines d’action du Département entre 2014 et 2020 : 30 M€ du FEDER (pour un montant total de projets de 90 M€), 60 M€ du FEADER, 13 M€ du FSE.

Quelques exemples, en plus de ceux présentés ensuite individuellement: 1,25 M€ pour la protection contre les inondations à Anduze, des opérations Grands sites (gorges du Gardon, Camargue gardoise, cirque de Navacelles), liaison cyclable et fluviale « du lac Léman à la Méditerranée », accès au très haut débit dans le département. Dans la période 2021-2027 l’accent sera mis en particulier sur le wifi dans les bâtiments publics et la rénovation thermique des ces bâtiments, ainsi que (pour le FSE) sur les politiques d’accueil des migrants et de suivi des mineurs non accompagnés.


  • La parole aux porteurs de trois projets réalisés dans le Gard avec l’aide de la politique de cohésion européenne :


La Maison de santé pluridisciplinaire « Simone Veil » de La Grand Combe

La création de la Maison de santé pluridisciplinaire de La Grand Combe a bénéficié du programme FEDER à hauteur de 381 000 €, soit 16,5 % de l’investissement total de 2,3 millions d’€. Le Département du Gard et l’État ont apporté respectivement 193 000 € et 540 00 €, le reste, 1,2 million d’€, a été financé par Alès-Agglomération.

Joëlle Riou, Directrice du Pôle solidarité et santé d’Alès Agglomération et Constance Bord, Cheffe de projet du GIP (Groupement d'Intérêt Public) pour la mise en œuvre de la politique de la ville Alès Cévennes (Alès-Cévennes c’est Alès Agglomération plus la Communauté de communes Cèze- Cévennes) ont présenté cette réalisation.


La Maison de santé pluridisciplinaire a été pensée pour compenser la tendance de La Grand Combe et environs à la diminution du nombre de soignatns. Elle regroupe 37 professionnels de santé libéraux dans un bâtiment neuf de près de 1 200 m2 sur deux niveaux : médecins, infirmiers, kinés, orthophoniste, podologue, laboratoire d’analyses…. Ces professionnels travaillent dans des conditions confortables, avec des services communs, au service d’une population de 12 000 habitants dans un rayon de 20 km. L’initiative de ce projet a été celle des professionnels de santé eux-mêmes, la réflexion a débuté dès 2008. Après les phases de conception puis de montage du projet, la construction a démarré fin 2016, la Maison de santé a ouvert en mai 2018 et connaît une très belle fréquentation.


Accompagnement vers l'emploi de publics surendettés

Michel Boutet, responsable de l'accompagnement social territorialisé à la Fédération Léo Lagrange du Gard a présenté leur initiative d’accompagnement vers l'emploi des publics surendettés en lien avec les acteurs sociaux. Il s’agit d’une action de prévention et d'accès aux droits en matière de surendettement pour les bénéficiaires du RSA et des minima sociaux, afin que leurs difficultés financières ne soient plus un frein à leur insertion sociale et professionnelle, et que retrouver un emploi leur permette de briser la spirale de leur surendettement.

Environ 160 personnes par an sont ainsi accompagnées et soutenues, 70 à 80 % d’entre elles se réinsèrent avec succès professionnellement et socialement, et retrouvent des conditions de vie plus valorisantes.

Ce projet a bénéficié d’une subvention du FSE – Fonds social européen.


Espace de formation Diderot à Nîmes

A Nîmes les anciens locaux du collège Diderot, qui a fermé en 2017, ont été réhabilités en Espace de formation, rassemblant aujourd’hui dans ses murs, pour la partie ouest de Nîmes, dans un quartier de Politique de la Ville, une vingtaine d’associations et de structures d’insertion. Le projet a reçu une aide de 200 000 € du fonds européen FEDER.

Pascal BONNIFET, Directeur de la logistique au Département du Gard, a décrit ce que sont devenus ces locaux, de 7 500 m² au total : espaces de formation (comme le GRETA), point d’information multi-services, locaux pour des associations, permanences juridiques ou de conseils financiers, services d’insertion et d’accompagnement social du Département…

Au total 160 personnes travaillent dans ces locaux réaménagés, et 400 à 500 personnes par jour les fréquentent et y trouvent une offre globale dans un même lieu confortable.


  • Pour aller plus loin :

· Vous pouvez voir l’enregistrement du webinaire sur la chaîne Youtube de la Maison de l’Europe : https://www.youtube.com/channel/UCN40y0-PErpNbnMEY5dBzYw

· Europe Direct Pyrénées propose des cartes identifiant les projets européens en Région Occitanie. Si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter ce centre Europe Direct : direction@europedirectpyrenees.eu

· Vidéo « La Maison de santé pluridisciplinaire de La Grand Combe »: https://www.europe-en-occitanie.eu/Proteger-l-offre-medicale-en-milieu-rural

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe