top of page

La guerre en Ukraine un an après

La fin du mois de février marque un triste anniversaire : la guerre d’invasion de l’Ukraine par la Russie a commencé il y a un an à l’aube du 24 février 2022.


Crédits : Présidence ukrainienne


Volodymyr Zelensky a entrepris une visite éclair de plusieurs capitales européennes, deux mois après son voyage à Washington.

Le 8 février, le chef de l’Etat ukrainien est allé à Londres et à Paris, où il a également retrouvé le chancelier allemand, Olaf Scholz, pour inciter les dirigeants européens à accroître leur appui militaire. Le choix de ces capitales n’est pas anodin car ce sont les pays disposant de la force nucléaire.


Le lendemain, Volodymyr Zelensky est arrivé à Bruxelles. « Merci énormément pour votre soutien », a-t-il déclaré en arrivant au Parlement européen où il a été longtemps acclamé par les députés.


Le président ukrainien et la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola - Source : Parlement européen


Les dirigeants de l'UE l’ont ensuite accueilli au Conseil européen, et ont procédé avec lui à un échange de vues sur la guerre et le soutien de l'Union européenne à l'Ukraine et à sa population.


Charles Michel, Président du Conseil européen, entouré par la présidente de la Commission et par Emmanuel Macron, a accueilli V. Zelenski : « Bienvenue chez vous, bienvenue dans l’UE »


Les chefs d'État ou de gouvernement de l'UE ont également évoqué de nouvelles mesures restrictives à l'encontre de la Russie, des sanctions contre les crimes de guerre, la future reconstruction du pays et enfin le processus d'adhésion de l'Ukraine à l'UE.

Si Zelensky souhaite que son pays puisse entamer des négociations d'adhésion dès cette année, Charles Michel et Ursula von der Leyen ont répondu dans un langage tout à fait diplomatique en soulignant les progrès "impressionnants" de l'Ukraine dans la mise en œuvre de réformes, tout en reconnaissant que la route vers l'intégration serait longue et difficile.


Le but de ces différentes rencontres était d’exhorter les dirigeants de l’Union européenne à accélérer les livraisons d’armes pour son pays, afin "d'aller plus vite" que la Russie. "Nous avons besoin d’artillerie, de munitions, de chars modernes, de missiles à longue portée, d’avions de chasse modernes", a-t-il déclaré devant les Vingt-Sept.


L’effort de guerre fourni par les pays de l’OTAN depuis le début de la guerre est impressionnant :

Les Etats-Unis sont de loin les premiers donateurs, près de 48 milliards d’euros annoncés depuis la fin du mois de janvier 2022, dont 22,9 milliards en aide militaire (47,9 % du total). Les pays de l’Union européenne ont annoncé à la fois des aides bilatérales (16,23 milliards d’euros) et des aides communes provenant des fonds de l’Union européenne (29,89 milliards d’euros), soit un total de 46,12 milliards d’euros.

Le KIEL Institute for the World Economy a mis en place une base de données afin de quantifier l'ampleur de l'aide à l'Ukraine et de rendre les mesures de soutien comparables entre les pays donateurs, elle est consultable en suivant le lien ci-dessous :



Cette carte représente, en milliards d’euros, le niveau de l’aide à l’Ukraine au 20 novembre 2022.



A Paris, Zelensky réclame des avions de combat. "Je vous demande, à vous et au monde, des avions de combat pour l’Ukraine, des ailes pour la liberté".


Le président français a assuré son homologue ukrainien de sa "détermination" à "accompagner" l’Ukraine "vers la victoire" et de sa volonté de poursuivre les livraisons françaises d’armes à l’Ukraine. Mais devant la presse, Emmanuel Macron et Olaf Scholz ont temporisé sur la question des avions, Le chancelier s’est borné à lui assurer que les alliés soutiendraient son pays, notamment militairement, "aussi longtemps que nécessaire".


Au bout d’un an non seulement aucune issue n’a été trouvée au conflit mais les relations internationales deviennent de plus en plus tendues, la déstabilisation en Moldavie, les relations troubles entre la Chine et la Russie rendent l’avenir incertain et inquiétant.


Isabelle ROUSSY




Commentaires


à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
bottom of page