top of page

La taxonomie européenne, kesaco ? Quel rapport avec les centrales nucléaires ?

La taxonomie, un mot bien savant, c’est soit la science de la classification, soit une classification, c’est-à-dire une suite d'éléments formant des listes qui concernent un domaine, une science.

En jargon européen, il s’agit actuellement d’un classement européen des investissements verts. Concrètement ce label européen « investissement vert » vise à définir les activités considérées comme durables dans 70 secteurs, aussi divers que l'énergie, la sylviculture, l'industrie manufacturière, les transports, la construction, etc.

La bataille (à fleurets mouchetés, on est entre gens convenables...) est rude entre ceux qui veulent inclure l’énergie nucléaire dans les investissements verts et ceux qui s’y opposent farouchement.


La construction d’une centrale nucléaire serait un investissement vert, c’est-à-dire contribuant à l’objectif de zéro émission nette de CO2 en 2050 pour l’UE et ne nuisant pas à l’environnement ?? Crime de lèse-écologiste, offense aux décisions de certains États d’arrêter des centrales nucléaires existantes et d’interdire toute construction de nouvelle centrale nucléaire !!

Les dirigeants allemands, autrichiens, danois, espagnols et luxembourgeois montent au créneau et demandent d’exclure le nucléaire de la taxonomie…. La France, qui a pourtant en 2020 fermé Fessenheim qui fonctionnait avec une sûreté reconnue par l’Autorité de sûreté nucléaire, fait partie des États qui poussent pour que l’énergie nucléaire soit dans la taxonomie.


Les experts techniques, y compris ceux mandatés par la Commission européenne, ne voient pas comment les objectifs de réduction des émissions de CO2 (- 55 % en 2030 par rapport à 1990 et - 100 % en 2050) pourraient être tenus sans le nucléaire (qui n’émet pratiquement pas de CO2) et, pour l’environnement, jugent prudemment que «l’analyse n’a révélé aucune preuve scientifique que l'énergie nucléaire est plus dommageable pour la santé humaine ou l'environnement que d'autres technologies de production d'électricité déjà incluses dans la taxonomie ». Pour eux, l’énergie nucléaire apparaît comme un atout indispensable, aux côtés des énergies renouvelables, pour gagner la bataille du climat.


La centrale de Paluel en Normandie

Comments


à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
bottom of page