top of page

Les jeunes bougent grâce à l'Europe

La Maison de l’Europe permet aux jeunes de faire de nouvelles expériences en Europe : Roméo est parti en Belgique.


Roméo à Namur : Témoignage sur mon volontariat européen


Avant le départ, les volontaires ont reçu une préparation donnée par la Maison de l’Europe pour s’adapter facilement dans leur nouveau cadre de vie.


Je m’appelle Romeo Bodain, j’ai vingt ans. Je fais actuellement un volontariat européen en tant que bénévole pour l’animation à la maison de repos du foyer Saint-Anne à Namur en Belgique.


J’ai été très bien accueilli par mon coordinateur et le personnel de Saint-Anne. Il y a un cadre très agréable et une bonne ambiance au foyer, c‘est important pour être à l’aise et bien travailler en équipe.

Ma référente m’a expliqué le fonctionnement de l’établissement et m’a dit de ne pas me gêner si j’avais des questions ou des remarques, si j’étais surpris de la manière de travailler sachant qu’il peut y avoir des différences par rapport à la France. J'ai commencé le volontariat le 26 septembre après une semaine de découverte de la ville.


Le foyer Saint-Anne à Namur


Concernant mes missions, lorsque je commence à 10 h (lundi, mercredi et vendredi), je prépare le chariot d’hydratation et je vais chercher les résidents du rez-de-chaussée, du demi et du 1er étage pour les amener à l’activité. Ensuite, pendant l’activité je sers les personnes (hormis celles qui ont des troubles de la déglutition ou qui boivent de l’eau gélifiée). A la fin de l’activité j’amène les résidents à table et je monte au deuxième étage pour aider à donner le repas. L’après-midi je prépare le chariot d’hydratation pour le deuxième étage et j’amène toujours les personnes du rez-de-chaussée, du demi et du 1er étage à l’activité.


Parfois je participe ou mène l’activité ou je fais des visites en chambre pour rencontrer les personnes qui ne vont pas aux activités mais qui aiment bien avoir de la compagnie.

Lorsque je finis à 18 h (mardi et jeudi) je donne aussi le repas du soir au deuxième étage.


Au retour de mes vacances de Noël, j’ai fait une dégustation de spécialités françaises (tapenade, brandade, biscuits), les personnes ont beaucoup apprécié et nous avons passé un moment convivial ensemble. J’ai l’opportunité de participer à certains événements (anniversaires, Saint-Nicolas, le repas de Noël, le souper du personnel...)



Roméo avec une résidente


En dehors du bénévolat, le CES m’a permis de gagner en autonomie, que ce soit par rapport au logement, pour faire les courses, la cuisine, les lessives... mais également pour me repérer dans la ville et me déplacer.


Comentários


à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
bottom of page