top of page

Les jeunes bougent grâce à l'Europe

La Maison de l’Europe permet aux jeunes de faire de nouvelles expériences en Europe.

La Biélorusse Maryna, Yina qui vient d’Espagne et l’Allemande Katharina sont venues passer un an à Nîmes. Elles nous font part de leurs expériences après quelques mois chez nous.




Témoignage de Maryna : déjà six mois à Nîmes



Maryna (à gauche)


Bonjour ! Je m’appelle Maryna et je suis originaire de Biélorussie et résidente en Italie quand j'ai été candidate au projet du volontariat européen à Nîmes en France. J’ai commencé mon projet au lycée St. Vincent de Paul de Nîmes le 1° septembre 2022 et je suis ravie d'être ici ! Je suis partie d’Italie avec la connaissance de base de la langue française et maintenant après 6 mois je peux voir l’amélioration incroyable de mon niveau et ça va être encore mieux je suis sûre ! Je suis assistante en langues étrangères au lycée (anglais et italien), je donne des cours de langues et accompagne les élèves s’il y a besoin. Je travaille aussi au CDI (centre de documentation et d’information) de notre lycée et je trouve ça très intéressant car on a la possibilité de consulter, prêter ou lire sur place beaucoup de magazines, journaux et de la littérature en langue française. Ce que j’ai appris et noté pendant ces mois est surtout la découverte du métier d’enseignant car je suis toujours à côté des enseignants. Le métier me plait beaucoup et je voudrais essayer de le devenir l'année prochaine. J’organise plein de présentations pour les publics différents et maintenant j’ai plus de confiance pour me présenter.



Trouvez Maryna ! ... (Au centre en haut)


J’ai participé à 2 séminaires avec les volontaires européens pendant cette période et cette expérience était très positive et utile. J’ai fait connaissance avec beaucoup de gens de pays différents. J'ai échangé des opinions, découvert de nouvelles cultures et parlé plusieurs langues en même temps. La Maison de l’Europe de Nîmes nous donne la possibilité de participer à différents projets culturels, sociaux et linguistiques et je pratique de cette façon mes compétences interpersonnelles et créatives.


Soirée pizza avec les autres volontaires


La vie en France me plait beaucoup, j’ai possibilité de faire des petits voyages, randonnées, j’ai du temps libre pour faire du sport et me socialiser aussi. Maintenant je suis en train de réfléchir sur mon projet personnel au lycée et aussi sur les idées après le volontariat. Je finis mon projet fin juillet 2023.



Témoignage sur le volontariat de Katharina


Je m’appelle Katharina, j’ai 18 ans et je viens d’Allemagne. Je réalise un volontariat à l’IFME de Nîmes pour 8 mois d’octobre à juin. Après 5 mois en France, beaucoup a changé. L’arrivée dans un autre pays n’était pas facile, mais maintenant je connais la ville, je connais les gens et je connais mieux leurs habitudes. Et notamment, je me connais mieux moi-même et j’ai appris des compétences différentes. Je me sens très bien en France et il me fait plaisir de découvrir cette culture jour après jour. J’ai trouvé de nouveaux amis avec lesquelles le plaisir de voyager en France est encore plus grand. A côté des loisirs, mon travail à l’IFME me plaît beaucoup. Pendant les 5 mois que je suis ici, j’ai pu réaliser plusieurs projets comme pour exemple une enquête auprès de tous les étudiants de notre école. De plus, j’ai trouvé une nouvelle école partenaire en Allemagne avec laquelle on va réaliser un échange et un guide de départ pour les étudiants qui partent à l’étranger a été mis en place. Je suis libre dans mon travail et ma tutrice me fait confiance et me donne des tâches responsables. Pour cette raison, je peux travailler de façon autonome et gagner en expérience.



Katharina et sa tutrice



C’est au tour d’Yina de présenter son expérience


Bonjour, je m’appelle Yina. J’ai 23 ans. Je suis née en République dominicaine et je viens d’Espagne. Ça fait presque sept mois que je suis en France comme volontaire européenne. Je suis arrivée à Nîmes début septembre avec l’objectif de vivre cette expérience du Corps européen de solidarité. Ce programme me permettrait de vivre en France pendant une longue période et d’acquérir de l’expérience professionnelle.


Mon projet se déroule dans le CFA (Centre de formation d’apprentis) Campus Purple à Marguerittes. Là, j’ai différentes missions, dont la principale est de collaborer aux cours d’espagnol et d’anglais : de faire des animations de culture et mobilité, d’intervenir directement dans les activités orales, les entretiens face à face, jeux de rôles, etc. En plus de temps en temps j’essaie de participer et d’organiser d’autres petits projets à l’école.



Par exemple, j’ai fait une petite activité d’origami pour un repas japonais, j’ai participé à la préparation des apprentis pour le projet « De la Pédagogie dans l’assiette », j’ai accueilli des visites dans l’école…

Comme je n’habite pas à Marguerittes, pour y arriver il me faut soit partir avec ma tutrice en voiture soit prendre le tram, ce que ne me dérange pas trop grâce à la bonne connexion entre le centre-ville de Nîmes et l’école (25 min). Il faut aussi mentionner que mes horaires de travail ne sont jamais les mêmes et ils varient tous les jours, donc la plupart du temps je n’ai mon planning qu’un ou deux jours en avance. Il y a aussi quelques jours où je n’ai pas de cours présentiels à Marguerittes et j’ai donc le droit de travailler chez moi sur mes projets. Heureusement, j’ai aussi le droit de manger gratuitement au restaurant d’application quand il est disponible, quand ce n’est pas le cas je dois penser à prendre quelque chose à manger.

Je participe aussi aux activités de la Maison de l’Europe à Nîmes. Avec les autres volontaires, on est sollicités dans l’organisations des ateliers et évènements, par exemple : les ateliers de Noël, la journée des langues, des forums de mobilité, Europa’ Table, café Multi Kulti et café Linguistique, radio Coucou l’Europe, etc.



En conclusion, dans ces premiers mois je me suis sentie très bien accueillie, surtout grâce à ma tutrice, à tous les profs de langues, aux volontaires et aussi à l’équipe de la Maison de l’Europe. J’essaie toujours de bien profiter de l’expérience et de participer à de nouvelles choses. Les activités que j’ai aimées le plus étaient pour l’instant : tous les petits voyages et séminaires, l’expérience dans la cuisine du restaurant d’application, des petits exercices de théâtre mis en place pendant les cours d’espagnol et la réalisation du Kahoot sur la culture espagnole. Finalement, après les premiers mois d’adaptation, j’espère pour le reste du projet de pouvoir me sentir plus à l’aise pour la réalisation de projets personnels.

コメント


à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
bottom of page