top of page

Témoignages de Tibi, Marta et Maximo

Les volontaires accueillis et coordonnés par la Maison de l'Europe en 2021-2022 ont tous effectué leur bilan, reçu leur Youthpass (certificat de compétences acquises pendant leur séjour) et quitté Nîmes pour de nouvelles aventures. Vous pouvez d'ores et déjà retrouver certains témoignages sur notre site internet dans notre rubrique « Mobilité – Témoignages ». Nous les remercions tous et toutes pour leur engagement cette année et leur motivation dans leur projet de volontariat et leur souhaitons le meilleur pour la suite.

Témoignage de Marta


Coucou ! Marta ici, volontaire espagnole à Nîmes.

Sans me rendre compte, mon séjour en tant que volontaire est arrivé à sa fin et je ne pourrais pas être plus heureuse du résultat de toutes les expériences que j'ai vécues au cours de ces dix mois. A Nîmes, mon travail principal a été de participer aux classes d'espagnol du Lycée Saint Vincent de Paul. J'ai fait des activités non formelles comme des ateliers, des jeux ou des conversations informelles, ce qui m'a permis de travailler avec des étudiants très sympathiques et j'ai plus appris d'eux qu'ils ont appris de moi. De plus, avec la Maison de l'Europe, j'ai pu réaliser des activités de promotion de la mobilité européenne avec le reste des volontaires et j'ai pu visiter de nouveaux endroits dans la région comme Uzès, Frontignan, etc. Dans beaucoup de ces évènements, nous avons eu l'occasion de rencontrer d'autres volontaires et d'échanger des expériences et des conseils, ce qui a fait chaque expérience unique.

Le fait d'avoir eu l'occasion de travailler avec des différentes personnes et dans des différents endroits m'a fait voir que, sans aucun doute, en tant que volontaire, vous recevez beaucoup plus que vous donnez, et chaque personne qui a croisé mon chemin au cours de ces dix mois a fait de mon séjour en France une de mes meilleures expériences.

Et bien sûr, parmi ces personnes, il y a le reste des volontaires, dont je peux maintenant appeler beaucoup des amis et je sais que nous serons en contact dans le futur. J'ai voyagé avec eux, j'ai ri avec eux et j'ai créé des souvenirs qui resteront dans ma mémoire. Sans aucun doute, rencontrer des personnes de différentes nationalités et partager cette expérience avec elles m'a fait grandir en tant que personne et cela n'aurait pas été possible sans ce projet.


Ainsi se termine mon expérience ici, inoubliable et incomparable. Merci pour tout Nîmes.


Témoignage de Tibi


Salut, je m'appelle Tibi et je viens d'Oradea, une ville de Roumanie située à la frontière avec la Hongrie. Ensuite, je vous parlerai de mon expérience de dix mois à Nîmes, en France.

J'ai eu le plaisir de passer cette année aux côtés d'autres volontaires d'Espagne, d'Italie, des Pays-Bas, d'Islande et de l'équipe de la Maison de l'Europe, également composée de nombreux internationaux, venant de pays tels que la Pologne, l'Allemagne, l'Italie et bien sûr, la France.


J'ai passé la plupart de mon temps au Lycée de la CCI du Gard, aux côtés de Sophie, la meilleure tutrice que l'on puisse demander, et d'un volontaire espagnol, Sergio, qui n'est pas mal non plus 😉.

Une partie de mon travail consistait à participer aux cours d'anglais de l'école en aidant les enseignants de toutes les manières possibles, qu'il s'agisse de présentations, de jeux de rôle, de jeux, d'activités non formelles, etc. En tant qu'ancien enseignant, cette expérience a été extrêmement précieuse pour moi car j'ai appris beaucoup de choses sur un autre système éducatif, tout en donnant, je l'espère, un coup de main aux enseignants de l'école.

Lorsque nous n'étions pas en classe, Sergio et moi travaillions au bureau des relations internationales de l'école. Notre travail consistait à aider Sophie dans tous les projets européens dans lesquels l'école était impliquée et à préparer les élèves pour leurs stages à l'étranger. Pour ce faire, nous proposions des ateliers d'anglais, des séances de coaching, nous vérifiions les CV, nous les préparions aux entretiens, et bien d'autres choses encore.

En tant que volontaires européens, nous avons également fait des présentations aux élèves, dans lesquelles nous avons promu les valeurs et les opportunités européennes et développé d'autres projets dans le lycée, comme Le lycée vert. Ce projet visait à sensibiliser les élèves aux questions environnementales et à les encourager à trouver des moyens de rendre leur propre école plus respectueuse de l'environnement.


Quand nous n'étions pas à l'école, Sergio et moi avons rejoint l'équipe de la Maison de l'Europe et ses activités visant à promouvoir les valeurs et les opportunités européennes auprès des jeunes.

Nous avons eu de nombreuses activités de ce type dans les écoles, les centres de jeunesse et les petits villages/villes autour de Nîmes, où nous utilisions des jeux pour diffuser l'information au public. Il nous arrivait aussi de rejoindre d'autres volontaires sur leurs projets personnels, comme Mia au Cirque Turbul', pour les ateliers de cirque et spectacles qu'ils organisaient pendant l'été à Nîmes.

Au total, mon expérience en France a été formidable, tant d'un point de vue personnel que professionnel. Au cours de mes activités au lycée et avec la Maison de l'Europe, j'ai beaucoup appris sur l'Europe et le système scolaire français. En dehors de cela, j'ai rencontré des gens formidables et je me suis fait des amis extraordinaires, avec lesquels j'espère rester en contact le plus longtemps possible. C'est une expérience que je recommande de tout cœur à tout le monde !

Au revoir, la France !


Témoignage de Maximo


Maximo volontaire islandais a pu pratiquer ses compétences artistiques au sein de l’association RIVES à Vauvert. Il nous fait partager son expérience dans la vidéo suivante :


Rue de la République, nous nous occupons déjà à accueillir les nouveaux volontaires de cette année scolaire. Vous aurez l'occasion d'apprendre à les connaître au cours de l'année, mais voici déjà le témoignage de Yuliia, qui travaillera dans nos bureaux jusqu'à l'été 2023.



Comentários


à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
bottom of page