top of page

Tremblement de terre en Asie Mineure : que fait l’UE ?

Face à cette épreuve, la solidarité européenne mobilise et coordonne l’aide de plus de 20 pays et envoie plus de 1500 secouristes en Turquie et en Syrie par l’intermédiaire du Mécanisme européen de protection civile.


Source : Commission européenne


Le 6 février, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter a frappé la Turquie et la Syrie. Il est le plus important observé dans la région depuis 1939 et il a été suivi de plusieurs répliques de forte intensité.

Comme toujours dans ces cas-là c’est une course contre la montre pour sauver le maximum de vies humaines. D’autant plus que la pluie et la neige ainsi que la baisse des températures rendent la situation encore plus précaire pour les rescapés.


Dès le lendemain ces deux pays ont fait appel à l’aide internationale et ont demandé l’activation du Mécanisme européen de protection civile.

Suite à cette demande, l'Union européenne fournit une aide d'urgence aux deux pays et une aide humanitaire d'urgence d'un montant de 6,5 millions d'euros. Il s'agit là de l'une des plus importantes opérations de recherche et de sauvetage jamais entreprises par l'UE par l'intermédiaire de son Mécanisme de protection civile.

Les dirigeants européens ont par ailleurs indiqué que le système satellitaire Copernicus de l’UE avait également été activé pour fournir des services de cartographie d’urgence.


En Turquie, le soutien de l'UE englobe :

Une aide initiale de 3 millions d'euros d'aide d'urgence permettant d'intensifier les efforts déployés dans le pays.

Le déploiement de 31 équipes de recherche et de sauvetage et de 5 équipes médicales offertes par 20 États membres de l'UE, ainsi que par l'Albanie, le Monténégro et la Serbie par l'intermédiaire du Mécanisme de protection civile de l'Union. Ces équipes sont composées au total de plus de 1 500 secouristes et d'une centaine de chiens pisteurs.

L'Allemagne, la Lituanie et la Slovénie ont offert des couvertures, des tentes et des dispositifs de chauffage.


En Syrie :

Au matin du 8 février, les autorités syriennes ont demandé l'activation du Mécanisme de protection civile de l'Union. Cette demande porte notamment sur des équipes de recherche et de sauvetage, sur des abris et sur des médicaments.

La Commission annonce l'octroi d'une enveloppe de 3,5 millions d'euros d'aide humanitaire d'urgence destinée, d'une part, à aider les personnes dans le besoin à avoir accès à un abri, à de l'eau, à des services d'assainissement et de soins de santé, ainsi qu'à divers produits qui leur font actuellement défaut, et, d'autre part, à soutenir les opérations de recherche et de sauvetage.

Le Centre de coordination de la réaction d'urgence de l'UE est en contact avec les États membres de l'UE et les Nations unies pour envoyer sur-le-champ toute l'aide possible aux personnes les plus démunies en Syrie.


On sait qu’une partie du séisme a frappé une zone qui est toujours en rébellion contre Bachar el Assad et échappe au contrôle du gouvernement syrien. La tâche des sauveteurs va se trouver encore compliquée pour arriver à acheminer l’aide jusqu’aux victimes.


Le mécanisme de protection civile, de quoi s’agit-il ?


Exercice de la protection civile européenne en Autriche. Source : Commission européenne


Grâce à ce mécanisme, la Commission européenne joue un rôle essentiel dans la coordination de la réaction aux catastrophes en Europe et au-delà, et prend en charge au moins 75 % des coûts liés au transport et/ou aux opérations de déploiement.


En mettant en commun les capacités et les compétences de protection civile, ce mécanisme permet une réponse collective plus forte et plus cohérente. Outre les États-membres de l’UE, sept États (Islande, Norvège, Serbie, Macédoine du Nord, Monténégro, Turquie et Royaume-Uni) participent actuellement au mécanisme. Depuis sa création en 2001, le mécanisme de protection civile de l’UE a répondu à plus de 330 demandes d’aide à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne.


Le Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC) en est la plateforme logistique. Il coordonne l’acheminement de l’aide aux pays frappés par une catastrophe, tels que les articles de première nécessité, l’expertise, les équipes de protection civile et le matériel spécialisé.


Organigramme présentant le fonctionnement du centre de coordination de la réaction d’urgence

L’entraide et la solidarité font partie des valeurs de l’Europe et montrent leur efficacité lorsqu’arrivent les épreuves.

Comentarios


à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
bottom of page