à l'affiche

Annabelle et Nancy, volontaires en Italie et en Pologne

Annabelle a 19 ans et est partie il y a 2 semaines en Italie à Bologne pour effectuer un volontariat de 11 mois autour de l'inclusion sociale intergénérationnelle dans des zones périurbaines et rurales. Elle nous raconte ses premières impressions et ses attentes... Nancy a 29 ans et est partie il y a 2 semaines en Pologne à Szczecin pour effectuer un volontariat 10 mois et intervenir dans les écoles pour mettre en place des activités culturelles avec les enfants, promouvoir la mobilité et les langues. Voici son témoignage des 2 premières semaines... 1) Comment t’appelles-tu ? Quel âge as-tu ? Où te trouves-tu actuellement et pourquoi ? Je m'appelle Nancy, j'ai 29 ans. Je suis actuellement à

Loïck, de retour après 11 mois passés en Pologne

Loïck a 25 ans et vient du Gard. Il est parti en octobre 2019 pour faire un volontariat en Pologne, à Kielce avec le programme Corps Européen de Solidarité, financé par l'Union européenne. Il a effectué différentes missions en lien avec les enfants et l'éducation. Il revient sur son parcours en images...

Témoignages de fin de séjour !

Voici les témoignages de fin de séjour des volontaires européen.ne.s qui ont habité entre 11 et 12 mois à Nîmes. Ils-elles reviennent sur leur parcours et nous livrent leurs impressions au moment du retour dans leur pays...

16/09 : Discours sur l’état de l’Union

Comme vous le savez, le mercredi 16 septembre 2020, Mme Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, prononcera son premier discours sur l'état de l'Union devant le Parlement européen à partir de 9h. Le discours de cette année fera le point sur la réponse de l’UE à la crise sanitaire et économique, notamment la mise en œuvre du plan de relance européen « Next Generation EU ». La Présidente von der Leyen présentera sa vision pour l’avenir de l’Europe et les prochaines étapes concrètes de la mise en place d'une Europe plus résiliente, plus durable, plus juste et plus prospère.

L’APRÈS BREXIT : DEAL OR NO DEAL ?

Le temps passe, et le ton monte entre Londres et l'UE Le Royaume-Uni a formellement quitté l'UE le 31 janvier, après presque 50 ans d'appartenance à l'UE. Mais il reste régi par la réglementation européenne jusqu'à la fin de cette année, tandis que les deux parties tentent de conclure un accord de libre-échange pour régler leurs relations commerciales futures. Faute d'accord en vigueur avant le 31 décembre, fin de la période de transition post-Brexit, les seules règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC)s'appliqueraient, avec leurs droits de douane élevés et leurs contrôles douaniers poussés, le Royaume-Uni étant alors considéré comme n’importe quel pays extérieur à l’UE. De quoi af

La Biélorussie, dernier vestige soviétique

Les empires laissent toujours des vestiges derrière eux ; habituellement, il s'agit de monuments, de statues... Mais l'empire soviétique a laissé derrière lui des pays entiers, dont la Biélorussie. Peu de choses y ont changé depuis l'ère soviétique : culte de la personnalité du dirigeant, élections truquées, répression de l'opposition, musellement de la presse, économie étatisée peu performante, proximité politique avec Moscou, statue de Lénine devant le siège du gouvernement. Même le vocabulaire de Loukachenko (le « batka », le père) est digne de la langue de bois soviétique ! Il est au pouvoir depuis 1994 avec un score qui est toujours de 80%, quel que soit le scrutin ! La conséquence est

Les têtes de Turcs d'Erdogan

Depuis quelque temps, la Grèce et la France sont devenues les « têtes de Turcs » du président Erdogan. Une frégate française a été menacée et des démonstrations militaires ont eu lieu au large d’îles grecques. Comment en est-on arrivé là avec un pays qui, il y a quelques années, était sur le chemin de l'adhésion à l'Union européenne ? Un pays laïc et modernisé vigoureusement par Atatürk ? Un membre de presque toutes les organisations européennes et un allié au sein de l'OTAN ? Un signataire de la Convention européenne des droits de l'Homme ? Pour comprendre, il faut revenir sur quelques événements symboliques qui expliquent cette évolution sans la justifier. L'humiliation du traité de Sèvres

Covid 19 en Europe : où en est-on ?

Il est courant, encore aujourd’hui, d’entendre, ou de lire, que l’Europe n’a pas su « coordonner » la réponse à l’épidémie, et que chaque pays fait face à sa manière. Nous avons déjà démontré que la première partie de cette phrase est inexacte, et que des formes de coordination des réponses et d’harmonisation des données ont été mises en place dès les premières semaines ; mais bien entendu ce ne sont pas les informations les plus attractives, ni les plus faciles à expliquer par les médias : elles passent donc souvent à la trappe. Quant à la deuxième idée, elle n’a pas grand sens. En effet, comment pourrait-il en être autrement ? Et que n’aurait-on pas dit si des mesures générales et uniforme

« The future is Europe », le plan de relance économique de l’UE

Cet article a été écrit par notre volontaire européenne Teofana Ungureanu, avec l’appui d’un bénévole de la Maison de l’Europe. « The future is Europe », c’est ce qu’on peut lire sur un bâtiment à Bruxelles. « The future is Europe », c’est vrai aujourd’hui peut-être plus que jamais, vu la crise de la Covid-19 qui a mis à l’épreuve l’unité de l’Union Européenne. Face à cette situation tendue, un Conseil européen extraordinaire s’est tenu à Bruxelles du 17 au 21 juillet afin d’aboutir à un accord de tous les chefs d’État ou de gouvernement sur un plan de relance économique européen proposé par la Commission. Un Conseil qui n’a ressemblé à aucun autre et dont la durée a dépassé celle du Conseil

#UEavecLeTour : Mieux comprendre l’Union Européenne en suivant le Tour de France !

Du 29 août au 20 septembre, le Tour de France, troisième évènement sportif le plus médiatisé au monde, traverse une grande partie de la France. La « grande boucle » nous donne l’occasion de découvrir de nombreux paysages et territoires soutenus financièrement par l’UE. Le réseau des Centres Europe Direct français s’est mobilisé collectivement pour relier cet événement sportif aux réalisations financées par l’UE sur le territoire français et donner de la visibilité au réseau Europe Direct. Avec ses collèges de Valence, la Maison de l’Europe de Nîmes – Centre d’information Europe Direct Bas Rhône – Cévennes a couvert la 6ème étape, le 3 septembre, entre Le Teil et le sommet du Mont Aigoual. Av

Agenda de septembre 2020

Jeudi 3 septembre, 18h – 19h30 Webinaire : en vue du « Discours sur l’état de l’Union », baptême du feu pour Ursula Von der Leyen Avec la participation d’Isabelle Coustet, cheffe du Bureau du Parlement européen en France et Baudouin Baudru, chef de la Représentation en France de la Commission européenne. Organisé par le Bureau du Parlement européen en France et animé par Europe Direct Clermont-Ferrand – Puy de Dôme et Europe Direct Pyrénées En vidéo-réunion sur Zoom Vendredi 4 septembre, 10h – 12h Réunion du collectif départemental de la mobilité internationale dans le Gard Depuis 2020, la Maison de l’Europe assure la coordination du collectif départemental et donne rendez-vous à toutes les

Un nouveau projet: « My Soft City », un Partenariat stratégique Erasmus+ Jeunesse

La Maison de l’Europe est le porteur d’un projet de « Partenariat stratégique » qui a été récemment accepté. Notre projet est un des 6 projets seulement qui ont été acceptés pour la France et seront subventionnés par l’Agence nationale Erasmus+ Jeunesse, dans le cadre de son Action-clé n° 2 « Innovation ». C’est pour nous une nouvelle catégorie de projets Erasmus+, en plus des projets de volontariat, de stages et d’échanges de jeunes. Nous progressons ainsi vers devenir un centre de ressources en mobilités européennes auprès de professionnels. C’est l’idée des partenariats stratégiques. « My Soft City – From flaneur to entrepreneur » est un projet entre 8 partenaires de 4 pays différents (Fr

Les projets de stages en Europe reprennent

Avec le soutien de la Région Occitanie, la Maison de l’Europe organise et coordonne les projets de stages Erasmus+ pour les jeunes demandeurs d’emploi inscrits dans des Missions Locales Jeunes d’une partie de la Région (Gard, Lozère, une partie de l’Aveyron). Les premiers stages seront en Italie (MLJ Alès Pays Cévennes, MLJ du Gard Rhodanien - Uzège, MLJ Lozère) et en République Tchèque (MLJ Nîmes-Métropole et MLJ Petite Camargue). La Maison de l’Europe commence aussi une nouvelle collaboration avec le Pôle Emploi Occitanie. Ce sera notre premier projet de stage de longue durée. Des jeunes demandeurs d’emploi de notre région partiront en Pologne pour un stage de 3 mois. La Maison de l’Europe

26 septembre, Journée européenne des langues !

Créée par le Conseil de l'Europe en 2001, elle a lieu chaque année le 26 septembre. Elle est l'occasion de sensibiliser le public à l'importance de l'apprentissage des langues et de promouvoir la richesse culturelle de l'Europe. Pourquoi une Journée européenne des langues ? La Journée européenne des langues a été créée par le Conseil de l’Europe lors de l'Année européenne des langues en 2001 qui a réussi à fédérer des milliers de personnes dans les 47 États participants. La diversité linguistique est une voie vers une meilleure compréhension interculturelle. C'est pourquoi le Conseil de l'Europe a décidé de poursuivre l'action en faveur des langues pour mettre en avant : · la riche diversité

Discours sur l’état de l’Union européenne

Tracer la voie pour l’année à venir, mercredi 16 septembre à 9h Chaque année, en septembre, le président de la Commission européenne prononce devant le Parlement européen un discours sur l'état de l'Union européenne, dans lequel il dresse le bilan des réalisations de l'année écoulée et présente les priorités pour l'année à venir. Il y expose également la manière dont la Commission européenne s'attaquera aux défis les plus pressants de l'Union, ainsi que ses idées pour façonner l’avenir de celle-ci. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, prononcera son discours le 16 septembre 2020. Ce discours sera suivi d’un débat au Parlement européen avec les députés qui seront en s

Bienvenue à Teofana Ungureanu!

Je m’appelle Teofana. Même si presque tout le monde aime mon prénom, pendant mon enfance j’ai parfois eu du mal à l’accepter. « On veut que tu sortes du commun et fasses quelque chose d’important dans ta vie, c’est pour cela qu’on t’a donné ce nom », disaient mes parents. Maintenant, à l’âge de 25 ans, je commence à comprendre de plus en plus leur choix. Je viens de Roumanie et j’ai une formation littéraire. Je suis une jeune assez idéaliste parfois, passionnée par la littérature, les langues étrangères et les voyages, toujours à la recherche du soleil et de la mer tout comme Albert Camus, qui est mon écrivain préféré. Après des stages réalisés à l’étranger dans l’enseignement du français la

Les nouveaux volontaires européens sont arrivés

La rentrée est arrivée à grands pas et c’est le moment pour nous d’accueillir les nouveaux volontaires européens, qui sont comme toujours en majorité des nouvelles volontaires ! L’incertitude était encore grande il y a quelques mois, notamment sur l’envie des jeunes de continuer à voyager et d’aller à l’étranger, mais au vu du nombre de candidatures que nous avons reçues, l’engouement pour la mobilité ne semble pas avoir trop diminué. C’est donc avec joie et en prenant toutes les mesures sanitaires nécessaires que nous souhaitons la bienvenue à Teofana de Roumanie (projet de 12 mois à la Maison de l’Europe, voir l’article où elle se présente elle-même), Myrto de Grèce (projet de 6 mois à l’I

Rentrée pour les cours de langues à la Maison de l’Europe

La Maison de l'Europe reprend ses cours de langues européennes en petits groupes de niveaux et séances de 1h30, en respectant bien sûr les mesures sanitaires en vigueur. Les cours sont au local de l’association, 46-48 rue de la République à Nîmes, qui dispose de plusieurs salles. Ils reprendront dans la semaine du 21 septembre. Dans la semaine du 14 au 18 septembre : réunions d'information pour les personnes intéressées, qui pourront échanger avec les formateurs, évaluer leur niveau, etc. Venez librement, sans inscription préalable. Renseignements : sur place (9h-13h et 14h-17h lundi au vendredi), par téléphone au 04 66 21 77 50, par courriel à info@maison-europe-nimes.eu ou sur le site Inte

Tribune

Un moment « hamiltonien » pour l'Europe ? Qui était Alexander Hamilton (1757-1804)? C'était un homme politique états-unien, fondateur du parti fédéraliste. Il participa à la rédaction de la constitution des États-Unis et fut le premier secrétaire du Trésor (1789-1795) du nouvel État. Il préconisa la création d'une dette fédérale, l'instauration de taxes fédérales, la garantie des dettes des États fédérés et la création d'une banque nationale. On peut affirmer qu'il a contribué à faire en sorte que les États-Unis deviennent une fédération plutôt qu'une confédération. Les décisions qui ont été prises en juillet par les pays membres de l'Union européenne semblent correspondre à un moment « hami

Posts récents
Lettres Europe
no-posts-feed.on-the-way
no-posts-feed.stay-tuned
50 ans de la MDE :
que s'est-il passé en 1966 ?
ARCHIVES

Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
logo-ville-de-nimes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png