Editorial: Publicité mensongère


Dans un des articles de cette Lettre Europe, je tente d'expliquer ce que sont les partis et les groupes politiques européens qui vont indirectement solliciter nos suffrages en mai 2019. Chacun d'entre eux a des statuts qui définissent les valeurs et les objectifs communs aux partis nationaux qui s'y sont rattachés. Mais le « centralisme démocratique » façon P.C.F. de la période de la guerre froide n'existe pas dans ces fédérations de partis et chacun d'entre eux garde une grande liberté d'interprétation et d'action par rapport aux textes et déclarations communs. Par conséquent, la plupart accueillent dans leurs rangs des partis nationaux dont les agissements, lorsqu'ils sont au pouvoir dans l'un des pays membres, sont en contradiction avec les valeurs et objectifs communs.

Ainsi, le Parti populaire européen accueille dans ses rangs des partis souverainistes comme le Fidesz hongrois de Victor Orban dont le comportement, sur le plan du respect des libertés des médias et des universités, ne semble guère en adéquation avec les valeurs affichées.

Les socialistes et démocrates européens ont également un caillou dans la chaussure avec les sociaux-démocrates roumains (P.S.D.) qui cherchent à mettre au pas le parquet anti-corruption.

Les libéraux de l'A.L.D.E. ont leur mouton noir avec Andrej Babiš (parti ANO), premier ministre tchèque milliardaire impliqué dans un scandale de corruption et de népotisme.

Pour finir, les conservateurs et réformistes européens ne semblent guère troublés d'avoir dans leur camp le PiS polonais qui tente de mettre la justice polonaise à sa botte.

Ne parlons pas du "groupe des non inscrits" qui rassemble des parias de la vie politique européenne (partis ouvertement pro-nazis) !

Il serait temps que chacun fasse le ménage chez lui pour que le contenu du flacon (les partis politiques nationaux) soit en adéquation avec le contenant (les groupes et partis politiques européens) et l'étiquette (les valeurs revendiquées): sinon les citoyens européens pourraient être abusés par une "publicité mensongère"!

Les élections vont probablement entraîner une recomposition des groupes politiques : apparition de partis nouveaux, disparition des 73 députés britanniques, modification du nombre de députés alloués à chaque pays, changements de mode de scrutin (en France liste nationale au lieu de candidatures par circonscription). On peut, par conséquent, espérer une clarification bienvenue de l'offre politique.

à l'affiche
Posts récents
Lettres Europe
no-posts-feed.on-the-way
no-posts-feed.stay-tuned
50 ans de la MDE :
que s'est-il passé en 1966 ?
ARCHIVES

Coordonnées

46-48 rue de la République
30900 NÎMES (France)
+33 (0) 4 66 21 77 50
info@maison-europe-nimes.eu

horaires

Du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Principaux partenaires

Région_Occitanie_2017.jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000.jpg
logo-ville-de-nimes.jpg
640px-Erasmus+_Logo.svg.png